Media Asset Management – Catalogage d’archives – NeoFinder en test

J’ai énormément de CD et de DVD, une longue carrière d’enseignant donc plein d’examens stockés sur ces supports, de nombreux PhotoCD (je n’ai pas le cœur de les jeter), des DVD d’archives de travaux pour des clients… bref des classeurs entiers de medias dans lesquels je dois retrouver certaines choses très périodiquement. Longtemps j’ai travaillé avec DiskTracker mais cette ancienne application qui m’a rendu de nombreux services depuis des années n’est plus mise à jour depuis 2014. (Petite note, je ne tiens pas à mettre tout cela sur un serveur de backup online comme DropBox ou BackBlaze; ce n’est pas la peine de remplir des serveurs avec ce type de données – au-delà de tout débat sur la pollution écologique qui par ailleurs m’importe énormément).

Et l’achat d’un nouvel ordinateur Apple avec un processeur M1 a amené avec lui quelques mises à jour nécessaires, comme celle de Roxio Toast comme par hasard!

J’ai trouvé Neofinder très rapidement, et deux caractéristiques majeures font que je vous le recommande : il est très peu coûteux (36€ en licence individuelle) et capable d’importer d’autres catalogues de quelque 22 logiciels ! Dont ceux d’iView MediaPro, d’Extensis Portfolio, Cumulus, etc. Il est par exemple capable de faire ce que cet ancien catalogueur d’image iView MediaPro faisait, à savoir créer des imagettes d’un catalogue de photos (y compris raw). J’utilise actuellement Adobe Lightroom donc ce n’est plus la peine, mais c’est intéressant. (NeoFinder est capable de gérer les données EXIF des images).

Attention, ce soft n’existe actuellement que sur MacOS.

Pour résumer, il est en fait capable de gérer l’ensemble de vos médias, vidéos, musique, photos, archives de documents, et bien sûr d’indexer au vol n’importe quel support, disque dur, etc.

Voici ci-dessus un exemple de l’arborescence de NeoFinder, en 3 zones avec les médias à gauche, le contenu au centre et les infos des éléments sélectionnés à droite.

Si je fais une recherche dans mon catalogue de films, je vais retrouver plus rapidement que si j’interroge mon disque dur en réseau l’occurrence d’un titre ou d’un nom de réalisateur…

NeoFinder est également capable de gérer les métadonnées Adobe XMP, qui vont vous permettre d’adjoindre des mots-clés à vos données, ce qui est un réel plus.

Pour ma part, il ne lui manque plus que l’exportation et la mise à disposition de ses données sur un navigateur, qui lui permettrait de rivaliser avec des logiciels de Digital Asset Management comme LogicalDoc qui eux coûtent plusieurs milliers d’euros…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.